Alcool assistance

Alcool assistance La croix d'or - Vanves
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 femmes et alcool

Aller en bas 
AuteurMessage
F.A
Invité



MessageSujet: femmes et alcool   Lun 18 Sep 2006 - 17:39

Ni les jeunes ni les femmes n'échappent au fléau de l'alcool. Les statistiques confirment:8% des françaises boivent tous les jours,et 5% risque la dépendance, ou l'ont connue .Il n'y a pas plus de femmes alcoolique aujourd'hui qu'hier.En revanche, elles osent davantage demander de l'aide,car le tabou recule doucement "Trop doucement". Ont associe encore à la féminité des valeurs de maternité,d'ordre, voir de proproté,incompatibles avec la défonce. Du coup, la plupart des concernées vivent toujours dans la honte et la clandestinité.Ce qui arrange souvent l'entourage, qui préfère minimiser le probléme.Chaque année, 23 000 personnes dont 4 600 femmes meurent d'avoir trop bu.Voilà qui n'empêche pas les alcooliers de faire des ménagéres et des jeunes leurs cibles priviligiées. L'institut nationnal de prévention et d'éducation pour la santé fait ce qu'il peut pour renverser la vapeur. En rêponse, le ministre de la santé a promis d'organiser des états généraux de l'alcool avant 2007.Il y a urgence: en 2000, 5,5% des filles de 17 ans consommaient de l'alcool dix foix dans le mois. En 2003 elles etaient 7,5% L'addiction commence ainsi.(art d'un hebd)
Revenir en haut Aller en bas
lancia75

avatar

Nombre de messages : 304
Age : 72
Localisation : Paris 14
Date d'inscription : 02/07/2006

MessageSujet: les femmes et l'alcool   Mar 19 Sep 2006 - 11:20

Merci pour ces informations. En effet une femme qui consomme régulièrement de l'alcool est encore plus méprisée qu'un homme et malgré l'évolution sur ce sujet "tabou", de nos jours c'est très difficile pour une femme de faire le premier pas pour essayer de s'en sortir. Et pourtant quand on entre dans les services d'alcoologie et les associations, on s'aperçoit qu'il y a autant de femmes que d'hommes. Alors, courage si nous voulons que la société réagisse et comprenne que la dépendance à l'alcool est une "maladie" qui touche aussi bien les femmes que les hommes, ne baissons pas les bras.
Pensons aux jeunes qui consomment de plus en plus tôt en espérant que le ministère de la santé tienne ses promesses!...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CLEHAULT

avatar

Nombre de messages : 39
Localisation : ESSONNE
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Femmes et alcool   Mer 27 Sep 2006 - 6:11

Je suis fille d'une femme alcoolique qui a bu de l'âge de 40 ans jusqu'à maintenant (80 ans, toujours vivante mais très détruite par l'alcool). J'ai souffert de cet alcoolisme pendant ma jeunesse (de 9 à 20 ans), jusqu'à mon départ de la maison. J'étais effrayée par l'alcool et ne buvait que peu, occasionnellement, comme on dit. Bizarre, j'ai épousé un homme issu d'un milieu de buveurs. Il a plongé dans l'alcoolisme progressivement. Non seulement, je n'ai rien pu faire pour lui mais je me suis laissé entrainer. Progressivement, incidieusement....... Ce qui m'a poussé à arrêter ? L'exemple de ma mère, qui a été une très jolie femme, très coquette, abimée par l'alcool. Me voyant grossir, devenir plus agressive, dépressive, ..... et surtout, ayant eu la joie de passer de l'état de mère à celui de grand-mère, j'ai décidé de réagir. Coup de pouce énorme de la Croix d'Or et de ses membres. Je ne bois plus depuis bientôt 20 mois. J'ai maigri, je suis plus sereine et je veux aussi être un exemple pour mes enfants. Un risque plane pour eux ("héritage" familiale dont on se passerait bien). J'espère que beaucoup de femmes me liront. study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lancia75

avatar

Nombre de messages : 304
Age : 72
Localisation : Paris 14
Date d'inscription : 02/07/2006

MessageSujet: Femme et alcool   Mer 27 Sep 2006 - 8:44

Très beau témoignage Clehault. Moi je n'avais pas de parents alcooliques ni d'entourages mais ma vie privée plus la solitude m'entrainait petit à petit vers l'alcool sans que je m'en rende compte. Mais ma fille, elle, s'en est aperçue (même au téléphone). Et quand elle m'a annoncé un jour qu'elle ne me donnerait plus mes petites filles à garder car elle n'avait pas confiance, pour moi je l'ai pris comme une menace et je me suis disputée avec elle. Nous sommes restées 3 mois sans se parler ni téléphoner et je noyais mon chagrin dans l'alcool. Mais je n'en pouvais plus de cette situation, ne plus voir mes petites filles. Alors j'ai pris mon courage à deux mains et j'ai pris RV avec un alcoologue qui m'a aidée dans ma démarche et m'a dirigée vers les associations. C'est comme ça qu'un jour j'ai franchi la porte de la croix d'or (avec une grosse angoisse) et là j'ai trouvé des personnes qui m'ont écoutée et avec qui je pouvais parler librement et avec leur aide je m'en suis sortie.
Aujourd'hui, j'ai retrouvé ma fille, mes petites filles et ma vie a repris un sens. Ma fille est même fière de moi d'avoir entrepris seule cette démarche.
Alors, courage, il ne faut pas avoir honte et se replier sur soi-même ; il faut aller vers les associations dont les membres sont tous des anciens "malades" de l'alcool avec qui l'on peut s'exprimer sans être jugés. Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: femmes et alcool   

Revenir en haut Aller en bas
 
femmes et alcool
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Il ne faut pas boire de l'alcool durant la grossesse.
» Les femmes sous l'Empire (fin)
» Beguines : femmes veuves consacrant leur vie à Dieu
» Vierge Marie, Mére de Jésus, Dieu t'a choisie et bénie entre toutes les femmes.
» L'alcool dans tout ça! Hips!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alcool assistance :: Vos témoignages sur l\'alcool, l\'alcoolisme, la maladie.-
Sauter vers: